- Promotion A - - Classement de Promotion A

Gilbert Bodart rechausse les crampons

  • Fiche Gilbert Bodart

  • Ce week-end en Promotion A, l’équipe de Wevelgem City (2ème derrière Ostende) a vu son entraîneur prendre place entre les perches. L’intéressé n’en était pas à son coup d’essai puisqu’il a défendu les filets du Standard, de Bordeaux, de Brescia, de Ravenne et de Beveren. Pour ceux qui n’auraient pas encore reconnu cette figure bien connue de notre football, il s’agit de Gilbert Bodart.

    Retraité du foot professionnel depuis 2002, il a ensuite entraîné Visé, Ostende, La Louvière et il coache maintenant en Promotion A. L’ancien keeper (45 ans) entraîne Wevelgem City depuis 2006 et fait des miracles avec cette équipe sans le sou où les joueurs ne sont plus payés depuis des mois. Le club est en liquidation, mais Bodart est pourtant parvenu à décrocher une tranche et donc la qualification pour le tour final.

    Face à Brakel (11ème), Bodart eut à faire face à l’absence de ses gardiens. : « Mon gardien n°1 ayant déjà signé en 3ème provinciale et n’étant plus très motivé, c’est un gamin de 16 ans qui, ces dernières semaines, défendait nos buts (…), mais il s’est bloqué le dos dans l’escalier menant au terrain. Je n’avais pas d’autres solutions (…) J’ai sauté dans ses souliers, trop petits pour moi. Je venais d’éteindre ma cigarette (…) J’ai assumé ce dépannage avec beaucoup de plaisir et je me suis autant amusé que surpris. J’ai plongé, été présent dans le trafic aérien. C’était pas mal. » En fin de match, Brakel parvint tout de même à marquer (« sur une phase entachée d’un hors-jeu de trois mètres », dixit Bodart) remportant ainsi la rencontre 1 à 0, mais cela n’empêcha pas le public d’ovationner l’ex-Diable rouge, qui multiplia les arrêts pendant nonante minutes.

    La semaine prochaine, Wevelgem rencontre Appelterre (15ème) et Bodart assurera encore l’intérim dans le but si son gardien n’est pas rétabli.

    Wevelgem avait tendu les bras à Gilbert Bodart, lui donnant une chance de rester dans le milieu du foot et d’exercer son métier d’entraîneur après les secousses de l’affaire Ye. Aujourd’hui, l’affaire du Chinois n’est toujours pas définitivement clôturée et l’avenir de Bodart en dépend beaucoup. Il reconnaît aujourd’hui ses erreurs et espère toujours coacher au plus haut niveau. « Le football est plus que jamais ma vie. J’ai vécu des moments difficiles, mais cette erreur appartient maintenant au passé. Il me semble que je prouve amplement la qualité de mon travail à Wevelgem (…) J’attends qu’un club se manifeste ».

    Reverra-t-on un jour Gilbert Bodart sur le banc d’un club de D1 ? Qui sait ? Même si ses détracteurs restent nombreux dans le milieu du foot, ses qualités indéniables de coach, son passé de joueur et son mea culpa pourraient jouer en sa faveur. Enfin, on sait qu’en football, la vérité d’un jour est rarement celle du lendemain.

    Date : Le 05/03/2008 à 15h43
    Auteur : Benjamin

    Photo :
    Lue : 5595

    * Nous vous demandons de respecter les règles de courtoisie dans vos messages sinon ceux-ci seront supprimés. Tout message non constructif ou en langage SMS sera supprimé et les insultes ou provocations seront punissables d'un banissemment. Toutes les adresses IP sont stockées dans notre base de donnée en cas de problème.
    Pour pouvoir réagir, introduisez votre login et mot de passe de la communauté FootGoal.net. Pas encore inscrit? Rejoignez nous dès maintenant

    Login : Password :

    Autres articles :