- Jupiler Pro League - - Classement de Jupiler Pro League

L'homme du mois: « Maazou pense au Standard mais rêve d’Arsenal »

  • Fiche Moussa Maazou Ouwo

  • Lokeren. Dimanche 14. Maazou revient sur son match. Mais aussi sur son arrivée en Belgique, sur son magnifique début de saison et sur son avenir. Promesse en devenir, la rédaction de Footgoal.net l’a rencontré.

    Calme, poli. Distingué même. Ouwo Moussa Maazou. « Appelez-moi Maazou. C’est plus simple. » Simple. Voilà un adjectif qui le caractérise. Il ne se prend pas la tête. Jamais. « Il faut prendre la vie comme elle vient. Et pouvoir en profiter », résume-t-il. Issu du Niger, la vie n’a pas toujours été facile pour lui mais aussi pour sa famille. Une région difficile dans laquelle ses deux parents ont beaucoup travaillé. Aujourd’hui à la retraite, ses parents ne travaillent pas moins pour autant. « Mon père vient de reprendre un petit garage de voiture. Il bricole. Il ne peut pas rester sans rien faire. Je crois que dans la famille, on doit tous être un peu comme ça. »

    A vingt ans, cette force de la nature d’1m86 pour 80 kilos s’est déjà fait un prénom chez nous, en Belgique. Onze des 20 buts de son équipe ont été marqués par l’attaquant. Mieux que Perbet à Tubize. Mieux que tout le monde. Il n’est pas meilleur buteur de la Jupiler Pro League pour rien. Mais ne s’en cache pas non plus : « Je n’en fais pas forcément un objectif mais je veux marquer 20 buts cette saison. Après, si le titre me revient, j’en serais très fier. » Après avoir débuté dans un petit club local, c’est à l’AS FAN qu’il a fait toutes ses classes avant de rejoindre l’Académie du Sahel, là même où il a été repéré par Willy Verhoost, voilà plus d’un an. Le manager sportif de Lokeren n’en est pas à sa première pioche. Après avoir été chercher Mbayo, Tiko et Olufade, Maazou bénéficie lui aussi de ses précieux conseils.

    A son arrivé en Janvier 2008, le jeune Maazou s’est directement bien intégré malgré le froid. « Georges Leekens est comme un second père. Il veut me préserver pour que je ne me concentre que sur mon football. Il a l’âge et l’expérience. Je lui dois le respect. C’est un entraîneur formidable. Il connaît les ficelles du métier et peut vous guider. Je le suis et l’écoute comme un enfant le ferait avec son père. J’apprécie également le Président, Mr Lambrecht. Un sage, un grand homme mais surtout un très bon Président » glisse-t-il sourire aux lèvres.

    Quant à la ville de Lokeren, il ne pouvait rêver mieux. « Je suis heureux dans cette ville. Il y fait bon vivre. Les gens sont calmes, posés. Un peu comme moi, en fait. L’opposé de Bruxelles où tu dois toujours être attentif et prudent quand tu te promènes en ville. » Seul bémol, la langue. Il ne maîtrise pas encore le néerlandais malgré les cours qu’il prend. Enfin, qu’il prenait. «Au niveau des cours, j’ai déjà bien évolué. Mais maintenant qu’il fait beaucoup plus froid, je n’ai plus envie d’aller au cours. J’ai averti la prof que je ne voulais pas tomber malade. Je ne prends aucun risque. Par contre, une fois le retour des beaux jours, je serai le premier à retourner au cours. Au Niger, j’ai obtenu mon brevet à 17 ans. J’ai toujours aimé apprendre mais c’est vrai que je voulais avant tout devenir joueur professionnel et j’ai dû faire un choix. Que je ne regrette pas aujourd’hui. » Aujourd’hui Maazou dispose d’un appartement à quelques pas du stade. Un appartement plus petit que celui prêté par le club à son arrivée. « Oui, au début, Lokeren m’avait mis un énorme appartement à disposition. Mais j’ai demandé de l’échanger pour un plus petit. J’avais peur. Je préfère un petit endroit sympa où je me retrouve seul et chez moi, en toute tranquillité. »

    Maazou a l’esprit de famille. Après sa première rémunération à Lokeren, la première chose qu’il a achetée n’était pas pour lui. « Une fois payé, je me suis précipité vers le magasin de téléphonie mobile. Et j’ai acheté un GSM…pour ma grande sœur au Niger. » En plus des GSM, l’attaquant de Lokeren aime regarder la télé pour s’imprégner de la langue et de la culture présente ici en Belgique. « J’aime aussi l’ordinateur car je peux rester en contact direct avec tout le monde. J’aime bien les deux mais je dois dire que je ne rate que très rarement un épisode des Simpsons. » Il n’a d’ailleurs pas traîné pour se faire des amis en Belgique même si son pays lui manque. « J’ai plein d’amis en Belgique mais j’ai hâte de pouvoir retourner près des miens même pour trois jours. J’ai plein de projets là-bas. J’ai aussi été choisi en tant que parrain d’une Académie de Football avec Ronald Zubar. Je suis très fier car je veux rendre plus connu un sport qui ne l’est pas forcément chez nous. Je veux m’investir pour permettre à des jeunes joueurs plus talentueux que moi de réussir en Europe. »

    Enfin, sur son avenir, Maazou est très clair : « J’ai un plan de carrière. Je ne veux pas privilégier l’argent sur le sportif. Mon souhait est évidemment de jouer pour un grand club européen. Mon rêve, c’est Arsenal. Mais je ne veux pas griller les étapes. Je suis bien à Lokeren. Si je pouvais ? J’y resterais encore jusque fin Juin. » Et quand on lui parle de l’intérêt du Standard, ses yeux brillent : « Oui le Standard est un grand club. Son stade est superbe et ses supporters tout simplement magnifiques. Je n’ai joué que quinze petites minutes l’année passée mais je ne voudrais pas manquer ce match. » Si Maazou aime le Standard, il apprécie aussi celui qu’il considère comme le meilleur joueur de notre championnat : Milan Jovanovic. « Ce joueur peut tout faire. Imprévisible, rapide, opportuniste, c’est pour moi le meilleur de la Jupiler Pro League. J’espère pouvoir l’affronter à Sclessin pendant le second tour…Si nous sommes tous les deux encore là bien sûr ! Inch'allah! »

    Date : Le 17/12/2008 à 01h49
    Auteur : FootGoal.net

    Photo :
    Lue : 9206

    * Nous vous demandons de respecter les règles de courtoisie dans vos messages sinon ceux-ci seront supprimés. Tout message non constructif ou en langage SMS sera supprimé et les insultes ou provocations seront punissables d'un banissemment. Toutes les adresses IP sont stockées dans notre base de donnée en cas de problème.
    Pour pouvoir réagir, introduisez votre login et mot de passe de la communauté FootGoal.net. Pas encore inscrit? Rejoignez nous dès maintenant

    Login : Password :

    Autres articles :